Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil
Accueil > cp_txt_home > Communiqués & Actualités > Règlement Général de Protection des Données.

Communiqués & ActualitésRetour à la liste des articles

 
Décembre 2012

Cas d'infections respiratoires sévères chez des personnes ayant séjourné dans des pays de la péninsule arabique ou limitrophes.

Infection à coronavirus et voyage en péninsule arabique.

Au titre du règlement sanitaire international, l'OMS a informé les États Membres de 9 cas confirmés (dont 5 décès) d'infections respiratoires sévères dues à un nouveau coronavirus survenus depuis avril 2012 en Jordanie (2 cas), Arabie Saoudite (5 cas) et au Qatar (2 cas)

Selon les analyses de l'OMS et de l'ECDC la distribution géographique et l'intervalle de survenue des cas, ainsi que l'absence de cas secondaires documentés, pourraient être en faveur d'une transmission zoonotique. Mais à ce stade, une transmission inter-humaine limitée ne peut être écartée.

De ce fait l'OMS recommande de poursuivre la surveillance des cas d'infections respiratoires sévères chez des personnes ayant séjourné dans des pays de la péninsule arabique ou limitrophes et a publiée une définition de cas qui a été reprise par l'ECDC dans son évaluation de risque le 6 décembre.

En France aucun cas n'a été rapporté à ce jour . Il en est de même pour les autres pays européens (hors transferts de deux patients) Cependant, l'OMS http://www.who.int/csr/disease/coronavirus_infections/fr/ et l'ECDC http://ecdc.europa.eu/en/Pages/home.aspx recommandent différentes mesures à mettre en œuvre au niveau national :

- Surveillance renforcée : L'InVS a adressé aux réseaux spécialisés de cliniciens la définition de cas et des recommandations sur la conduite à tenir et le circuit des prélèvements à envoyer au CNR grippe avec notamment le signalement de tout cas suspect aux CVAGS et à l'InVS :

<<coronavirus2012_infocliniciens_2012_Dec_07_final-envoi.docx>>

- Précautions standard en établissement de santé : jusqu'à présent, il n'existe aucune preuve de transmission interhumaine, y compris en milieu de soin. Cependant, il convient de rappeler aux professionnels de santé d'appliquer en cas de prise en charge de cas suspect les mêmes mesures de lutte que pour les autres infections respiratoires aiguës.

- L'OMS ne recommande pas de restrictions particulières en cas de voyage ou de commerce vers les pays concernés. Elle continuera de fournir des informations actualisées à mesure qu'elle les obtient. En cas de rapatriement sanitaire en provenant des pays concernés, les dispositions de la circulaire DGS/DUS/CORRUSS du 9 mai 2012 s'appliquent :

<<Circulaire DGS_DUS_CORRUSS_ N°2012_188 du 9 mai 2012 - relative aux rapatriements sanitaires.pdf>> <<Annexe 1 - Formulaire de signalement.doc>> <<Annexe 2 - Schéma opérationnel du dispositif.pdf>>

Nous restons a votre disposition pour tout renseignements complémentaires.

Cordialement,

CORRUSS
Centre Opérationnel de Réception et de Régulation des Urgences Sanitaires et Sociales
Département des Urgences Sanitaires
Direction Générale de la Santé
@ : alerte@sante.gouv.fr
Tél : 01 40 56 57 84
Fax : 01 40 56 56 54

Haut de page
 
Article précédent Article suivant