Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil
Accueil > cp_txt_home > Communiqués & Actualités > Communication sur la vaccination contre l'hépatite B.

Communiqués & ActualitésRetour à la liste des articles

 
Avril 2020

COVID 19 : Stratégie de diagnostic par test biologique.

Stratégie de diagnostic par test biologique (Origine DGS)
En phase épidémique, les patients présentant des signes de Covid-19 ne sont plus systématiquement classés et confirmés par test biologique (RT-PCR SARS-CoV-2). Seuls font encore l'objet de tests systématiques pour recherche du virus SARS-CoV-2 :
• Les patients hospitalisés pour un tableau clinique évocateur de COVID-19 afin de valider le diagnostic et éviter la transmission par des mesures d'isolement et d'hygiène appropriées ;
• Le suivi de l'excrétion virale chez les patients graves en réanimation afin de guider le traitement ;
• Tous les professionnels de santé ou personnels des structures médico-sociales et d'hébergement dès l'apparition des symptômes évocateurs de COVID-19 ;
• Les personnes à risque de formes graves et présentant des symptômes évocateurs de COVID-19 ;
• Les femmes enceintes symptomatiques quel que soit le terme de la grossesse ;
• Les donneurs d'organes, tissus ou cellules souches hématopoïétiques ;
• Les trois premiers patients dans le cadre de l'exploration d'un foyer de cas possibles au sein d'une structure d'hébergement collectif (en particulier collectivités de personnes âgées mais aussi lieu d'accueil pour les personnes avec un handicap, milieu carcéral, caserne, résidence universitaire...).
Cette doctrine est en train d'évoluer vers le dépistage de tous les résidents et du personnel soignant. cette pratique est mise en œuvre progressivement dans tous les départements d'Ile de France
• De plus, les personnels symptomatiques des OIV Opérateurs d'intervention vitale dont la liste n'a pas été publiée.

il faut indiquer sur l'ordonnance, en plus du test à réaliser, les facteurs de risque et les signes cliniques associés du patient.
Il conviendra d'indiquer au patient la procédure à suivre pour la réalisation du prélèvement (prescription, prise de contact avec le LBM qui indiquera le lieu de réalisation du prélèvement).
Les résultats devront être communiqués au patient dans un délai de 48 heures maximum. Dans l'attente des résultats du test, le patient devra rester chez lui en respectant les consignes .
En cas de résultat positif à la suite du prélèvement prescrit, le médecin informera le patient de la conduite à tenir
Enfin l'arrivée prochaine des tests sérologiques en cours de validation par les deux CNR et la HAS avant l'inscription en procédure d'urgence à la NABM permettra de d'évoluer vers un dépistage à grande échelle à l'aide des tests Elisa IGM ou IGA et IGG pour déterminer si le patient a été, ou est en cours d'immunisation dans la stratégie de déconfinement progressive à venir.


Haut de page
 
Article précédent Article suivant