Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil
Accueil > cp_txt_home > Communiqués & Actualités > L'ONIAM recrute des candidats pour des médecins consultants.

Communiqués & ActualitésRetour à la liste des articles

 
Octobre 2007

Suspension de l'obligation de vaccination par le BCG

Vaccination par le BCG: du changement...

default_alt

Le Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France ont élaborés en mars 2007 un certain nombre de recommandations. En voici les points essentiels qui ont contribués à la décision ministérielle.

L'épidémiologie de la tuberculose en France diminue lentement. En 2005, elle est de 8,9/100 000 habitants avec, il est vrai, de fortes disparités (l'incidence est de 21,8/100 000 habitants en Ile de France durant la période 2003-2005).
Dans les populations de nationalité étrangère, l'incidence de la tuberculose est superposable, dans les premières années suivant l'arrivée dans le pays d'accueil, à celle du pays d'origine, notamment pour les pays de forte endémicité.
Le niveau de prévalence de la tuberculose dans la zone où une personne a passé son enfance et sa jeunesse a un impact important sur le risque de développer une tuberculose à l'âge adulte.

Quelle est l'efficacité du BCG ?
L'efficacité du vaccin BCG est estimée, à 75% pour les formes graves extra pulmonaires de l'enfant et à 50% pour les formes pulmonaires, pendant les 10 à 15 ans qui suivent cette vaccination, la grande majorité des études montrant l'efficacité protectrice du BCG ayant été faites sur une vaccination à la naissance, ou dans les premiers mois de Vie. La vaccination par le BCG protège essentiellement les sujets vaccinés et n'intervient pas, ou de manière exceptionnelle, sur la chaîne de transmission de la maladie.
Le BCG a, en outre, des effets indésirables exceptionnels liés le plus souvent à un déficit immunitaire congénital.

Le Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France ont proposé :

1 la suspension, chez l'enfant et l'adolescent, de l'obligation vaccinale par le vaccin BCG mentionnée dans les articles L 3112-1 et R 3112-1 A et B du code de la santé publique.

2 La forte recommandation de  vaccination BCG , par contre  chez les enfants à risque élevé de tuberculose, qui répondent au moins à l'un des critères suivants :
- enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse
- enfant dont au moins l'un des parents est originaire dans l'un de ces pays
- enfant devant séjourner au moins un mois d'affilée dans l'un de ces pays
- enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose (collatéraux ou ascendants directs)
- enfant résidant en Île-de-France ou en Guyane
- enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d'exposition au bacille tuberculeux notamment enfants vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou socio-économiques défavorables ou précaires (en particulier parmi les bénéficiaires de la CMU, CMUc, AME, ...) ou en contact régulier avec des adultes originaires d'un pays de forte endémie.

Vous pouvez télécharger l'avis complet du Comité Technique des Vaccinations et le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France ou bien consulter les nouvelles recommandations vaccinales sur le site du ministère.   

  http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/tuberculose/07_318t0.pdf

 

 

 

 

 

Haut de page
 
Article précédent Article suivant