Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil
Accueil > cp_txt_home > Communiqués & Actualités > L'ONIAM recrute des candidats pour des médecins consultants.

Communiqués & ActualitésRetour à la liste des articles

 
Juillet 2010

Continuité des soins pendant l'été: Mme Bachelot au CDOM 93

Le dispositif de permanence des soins du 93 est un exemple à suivre.

default_alt

 

La ministre de la santé s'est rendue mardi au Conseil départemental de l'Ordre des médecins de Seine-Saint-Denis à Villemomble pour "mettre en valeur" le dispositif de continuité des soins mis en place par ce conseil départemental.

Depuis 2003, une liste des médecins disponibles dans le département au cours de l'été est établie sur la base d'informations fournies par les médecins libéraux. Cette liste permet d'orienter tout patient qui est à la recherche d'un médecin et 561 médecins de la Seine Saint Denis sont volontaires cet été pour participer à cette opération.

"Sur la base de cette initiative réussie et à la suite du rapport sur la médecine libérale transmis au président de la République, la ministre a décidé de confier à l'Ordre des médecins le soin de mettre en place un dispositif pour garantir la continuité des soins de nos concitoyens" sur le modèle de la Seine-Saint-Denis" a indiqué le ministère dans un communiqué.

En liaison avec les agences régionales de santé (ARS), le conseil de l'Ordre devra "identifier les médecins disponibles pendant les périodes de congés et repérer dans chaque département les difficultés d'organisation de la continuité des soins et de mettre en oeuvre des solutions adaptées". Ce travail sera réalisé "en partenariat avec les représentants professionnels, les Samu, les associations de médecins urgentistes, les associations de permanence des soins et les établissements de santé".

Mme Bachelot a appelé les médecins libéraux à "répondre favorablement à ce dispositif, fondé sur le volontariat et placé sous la responsabilité de l'Ordre des médecins, avec le soutien des ARS".
La ministre de la santé a décidé fin juin de suspendre un projet de décret d'application de la loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST) obligeant les médecins libéraux à informer le conseil départemental de l'Ordre de leurs absences programmées, affirmant qu'elle préférait la "confiance" et la "responsabilité" aux "dispositifs contraignants".

Si vous souhaitez visionner le reportage de PratisTV (réservé aux médecins).

 

Haut de page
 
Article précédent Article suivant