Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil
Accueil > cp_txt_home > Echo des retraités > Informations sur les retraites

Informations sur les retraites

 
SEPTEMBRE 2018     

Informations de l’AMR 93 concernant les retraités

La réforme annoncée du système de retraite ne sera pas sans nous poser de sérieux problèmes.

Il ne semble pas inutile de rappeler à tous que nos retraites comportent trois parts globalement distribuées par la CARMF à savoir :

  • La retraite de base

  • L’ASV gérée par la CNAM et les syndicats médicaux adhérents à la convention

  • La retraite complémentaire seule gérée par la CARMF

La part complémentaire bien gérée par la CARMF comporte des réserves non négligeables dont le devenir est incertain car la tentation du gouvernement peut être forte de fondre les réserves des complémentaires du secteur privé dans un pot commun , nous privant ainsi des seules ressources qui nous ont permis de compenser au moins partiellement la baisse continue de nos retraites.

Venez donc nombreux à l’AG du 17 octobre 2018 où  les Drs B Vuillemin et D Blondel aborderont ces problèmes .

MARS 2018

Informations de l’AMR 93 concernant les retraités

L’ASV  devenue la PSV  (prestation supplémentaire vieillesse) est financée aux 2/3 par l’assurance maladie pour les médecins de secteur 1.La valeur de service des points liquidés à compter du 1/01/2017 est fixée à 11,31 €.

Est-on riche avec une retraite de plus de 1200€ par mois ? Oui pour les politiques…alors la plupart d’entre vous vont avoir une retraite amputée de 1,7% liée à l’augmentation de la CSG.

Contrairement à l’état qui n’a rien prévu pour les régimes ARCO et AGIRC, la CARMF a constitué des réserves grâce aux efforts demandés aux cotisants et aux prestataires de façon à assurer une retraite équivalente pour les différentes générations, en particulier celle des « Papys boomers », et passer le cap difficile du trou démographique.

Ces réserves atteignent actuellement 7 milliards d’euros ; elles sont placées et productives d’intérêts et un audit de la Cour des comptes sur la période 2004-2014 a confirmé les bons résultats de la gestion  de ces importantes réserves : on peut dire que, malgré les crises de 2008 et 2011 la CARMF a su préserver les intérêts des médecins avec une progression moyenne des avoirs de 3 ,5% par an. Mais, en dépit de ces résultats exceptionnels, l’administration a décidé en juin 2016 d’édicter un décret ayant pour but d’encadrer la nature des placements de la CARMF. Ce décret, validé par le nouveau gouvernement contraindrait la CARMF à transférer des placements rentables au profit d’obligations en grande partie constituées d’emprunts d’état dont le rendement est nul voire déficitaire , et d’imposer un membre de l’administration aux commissions de placements de la CARMF. L’application de ce décret, s’il devait se réaliser, se solderait pour les médecins, par une perte prévisible chiffrée à 1,8 milliards d’euros.

Sans l’annulation de ce décret par le Conseil d’Etat dont la CARMF a sollicité l’arbitrage, la perturbation de l’équilibre financier qui en découlerait entrainerait une augmentation de 5 à 7 % des cotisations et une baisse équivalente des prestations.                                                                   

   

AVRIL 2017 

En vue de votre déclaration de revenus 2016 pensez dès le mois de mars à recueillir le montant à déclarer sur le site de la Carmf. La plupart des montants à déclarer ( CNAV, Iracantec, Agirc /Arcco) n’envoient plus de déclaration papier…. Alors pour les hésitants en informatique venez vous former à l’aide à l’informatique que vous proposent l’AMR 93 et le CDOM 93.

Le régime de base ( géré par la CNAVPL) devrait voir sa valeur du point légèrement revalorisée de 0,6% au 1/10/2017, passant de 0,5626 à 0,5660.

Le régime complémentaire verra ses cotisations augmenter ; en contrepartie un effort des retraités est nécessaire avec une baisse de la valeur du point de 3% qui sera lissée sur trois ans. Compte tenu de l’inflation estimée ( ?) à environ 1% par an les montants des pensions devraient rester stables en chiffres bruts …sauf augmentation de la CSG par le futur gouvernement !

L’ASV est devenue la PSV  (prestation supplémentaire vieillesse)est financée aux 2/3 par l’assurance maladie pour les médecins de secteur 1.La valeur de service des points liquidés à compter du 1/01/2017 est fixée à 11,31 €.

 

 

Dernière mise à jour effectuée le 17 septembre 2018