Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil

Le 31/01/2013 | GHI LE RAINCY/MONTFERMEIL, 10 avenue du Général Leclerc 93370 MONTFERMEIL, à l'amphithéatre à partir de 20 heures

Ostéoporoses

Personne responsable: Dr Laurence Marie

Organisme formateur: SEMPU

Le tassement vertébral : une fracture sévère à dépister et à traiter
Le diagnostic d'un tassement vertébral non traumatique récent est un problème quotidien qui concerne tous les praticiens « généralistes et spécialistes ». C'est la manifestation la plus fréquente de l'ostéoporose et elles ont d'importantes conséquences en terme de morbidité et de mortalité. Le diagnostic est facile s'ils sont symptomatiques, entraînant des douleurs intenses de la charnière dorso-lombaire. Mais ils peuvent être asymptomatiques dans deux tiers des cas, se manifestant par une cyphose dorsale et une perte de taille. Une fracture vertébrale est un facteur de risque majeur de récidive fracturaire, d'où l'intérêt du diagnostic.
Celui-ci repose sur les radiographies standards; un examen clinique minutieux et un bilan biologique minimal suffisent au diagnostic. Dans les situations difficiles, l'imagerie peut être utile, essentiellement pour éliminer les fractures d'origine maligne.
L'ostéoporose post ménopausique la plus fréquente :
Il faut dépister  et prescrire avant la première fracture. La connaissance des facteurs de risque cliniques d'ostéoporose permet de dépister les femmes à risque et de proposer une densitométrie osseuse.
Les ostéoporoses iatrogènes :
L'ostéoporose cortisonée est la plus fréquente.  Les anti-aromatases dans le cancer du sein et les agonistes de la Gn-Rh dans le cancer de la prostate sont responsables d'ostéoporose en début de traitement.
La prise en charge de l'ostéoporose masculine est encore trop rare.
Nous disposons actuellement de traitements efficaces. Les nouvelles recommandations en 2012 permettent de mieux guider le médecin dans la prise en charge de l'ostéoporose.
Tout traitement anti-ostéoporotique doit être précédé par la correction du déficit en vitamine D. L'éducation thérapeutique fait partie intégrante de la prise en charge médicale de l'ostéoporose, y intégrant la rééducation fonctionnelle.
Une prise en charge chirurgicale peut-être nécessaire dans certaines formes douloureuses (vertébro-plastie simple ou cyphoplastie).
Les intervenants :
-Docteurs JL. BRASSEUR radiologue, JM. CARCOPINO chirurgien orthopédiste, A. HOUNGBO médecine générale, G.ORFILA rhumatologue.
- Madame C.PRETOT et les KINESITHERAPEUTES du GHI.

Toute formation est sous la responsabilité de l'organisateur.