Ordre des médecins du 93 - Retour à la page d'accueil

Le 27/04/2020 | Formations Virtuelles Agréées ODPC Rémunérées.

Les nouvelles recommandations dans les frottis anormaux.

Personne responsable: Mr Sébastien LEBON 07 60 82 74 97

Organisme formateur: EDUPRAT - Agréé ODPC

Lundi 27 Avril 2020 de 20h à 23h


CLASSES VIRTUELLES FORMATIONS SANTÉ EDUPRAT :
Etape 1 : Etude de questionnaires Pré-session.
Etape 2 : Classe virtuelle en direct Post-session.
Etape 3 : Etude de questionnaires.
Etape 4 : Restitution comparative pré-post-session.


CONTACT
Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à contacter le siège :
05 56 51 65 14
contact@eduprat.fr

Ces formations se feront sur la solution de vidéoconférence Zoom. Les Participants recevront en amont un tutoriel avec toutes les explications pour se connecter à la formation.


LES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DANS LES FROTTIS ANORMAUX.

Réf : 57202000135, Session 5

Animée par :

Dr Xavier CARCOPINO Gynécologue Obstétricien AP-HM Hôpital Nord Marseille
« Cette formation vous permettra de connaître les nouvelles modalités du dépistage du cancer du col et la prise en charge des patientes ayant un test anormal.
Troisième programme national de dépistage organisé, le dépistage du cancer du col cible les femmes asymptomatiques âgées de 25 à 65 ans.
Si le frottis cervico-utérin est le test de dépistage qui a été utilisé jusqu'ici, celui-ci souffre de certaines insuffisances, en particulier d'une sensibilité perfectible. Avec une sensibilité significativement supérieure et une spécificité équivalente, le test HPV est désormais reconnu comme supérieur au frottis pour le dépistage du cancer du col de l'utérus. Par rapport au frottis, le dépistage par test HPV a également montré sa capacité à réduire la mortalité par cancer du col de l'utérus. Ses meilleures performances permettent enfin d'allonger l'intervalle de temps entre deux tests à 5 ans, contre 3 pour le frottis. Pour toutes ces raisons, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande désormais que le test HPV soit utilisé comme test de dépistage pour le cancer du col de l'utérus chez les femmes de plus de 30 ans. Le dépistage des femmes âgées de 25 à 30 ans reste basé sur l'utilisation du frottis.
Si le passage au test HPV réalisé tous les 5 ans entre 30 et 65 ans permettra un dépistage plus efficace, cette transition impose une formation urgente des médecins impliqués, en particulier des gynécologues et des médecins généralistes, mais aussi des sages-femmes ».

Public : Médecine Générale - Biologiste
Indemnisation : 247,50 €

Toute formation est sous la responsabilité de l'organisateur.